Une seule adresse :

Visages et portraits

Sakila - Mithu - Reshma - Afsana - Vijoy - Rashed - Jagannath - Haraloo - Alpana - Salima - Nazreen - Shiv Shankar - Fulmoni - Anita Toppo - Lalit - Asha - Tukay - Panchi - Giridhari - Khokon - Ashalata - Maloti - Parul - Anita - Paul - Dharmi Devi - Rokia - Abhishek - Najir Durga - Anamika - Puja Mahoto

La vieillesse d’une mère de famille au Bengale

Ashalata PASHAL est âgée de 75 ans. Enfant, elle va quelques années à l’école, puis est mariée à dix ans. Son mari travaille comme ouvrier pour construire des maisons de bambou. C’est un travail modeste qui fait tout juste vivre sa famille. La vie d’épouse et de mère de famille d’Ashalata est marquée par les naissances et les mariages de ses cinq enfants (dont quatre fils). Chacun d’eux assume désormais sa propre vie.

On pourrait croire qu’avec ses cinq enfants et surtout ses quatre fils, Ashalata, aujourd’hui veuve, trouve facilement où demeurer pour ses vieux jours. Mais, pour ses enfants, la vie quotidienne est très difficile ; ils ont chacun une famille nombreuse à nourrir et vivent pauvrement. Comme Ashalata a de plus en plus de problèmes de santé et que les soins médicaux coûtent cher, ses enfants ne peuvent pas assumer la charge supplémentaire de nourrir et soigner leur mère. Aujourd’hui, aveugle, à moitié sourde et une main handicapée par une blessure datant d’il y a six ans, Ashalata est contrainte de mendier dans la rue. C’est nécessaire pour elle, si elle veut être accueillie dans la maison du seul de ses fils qui accepte de lui donner un repas par jour. Nous lui fournissons 35 roupies par mois qu’elle peut utiliser selon ses besoins les plus urgents.

PrésentationActivités et ProjetsVolontariat à HSP

Mentions légales  |   Archives Lettres aux Amis  |   Rapports d'activité  |   Partenaires